Photographies, photographies

« 1 de 2 »

Nice. Un temps immobile, des villégiatures sans âge, de vieilles dames proprettes aux robes fleuries, de beaux messieurs dignes à chapeau mou, et une nostalgie qui n’en finit pas, serrée dans les ligne d’une composition graphique très picturale. Jean-Robert Franco, niçois d’origine, nous restitue une rêverie des temps perdus, des temps passés dans un espace, un travail des couleurs structurés comme un tableau hyperréaliste…

…Jean-Robert Franco ne cherche pas à transcrire la réalité mais plutôt sa transfiguration…

Martine Vantses

20140219_154506(0)

PDF à télécharger : Ce n’est pas